Catégories
Asie Culture découverte Diet Food health nourriture nutritional elements Organic Proven Benefits Taiwan Tip Trick Way of life

Lait de Soja Milk

© organic way of life – Valvini

Personal Diary


Life, Food, Health&Tips

…Are you doing anything tonight?

J’ai plaisir à partager une méthode simple, rapide et saine et pour un produit qui non seulement pourrait satisfaire quelques personnes supplémentaires mais de même inciter le do it yourself et pour le meilleur.

Le lait de soja pour vous servir!

Indépendamment de cette recette, ce qui est chouette est de toucher à travers la confection d’un simple lait de soja la raison, la motivation d’engager ce geste.

Pourquoi faire son lait de soja? Pourquoi, comment, quelles en seront les récompenses?


Réaliser une boisson saine et peu onéreuse enclenche d' »autres » actions, différentes réflexions tout en offrant un peu plus d’espace et grâce à la pratique. C’est une action qui donne vie à des valeurs, à une énergie concrète à la vie et à ce qui l’animent du bon côté du miroir.

Oui ce n’est qu’un lait de soja et non, cela n’est pas rien.

Et?

  • « Aller vers le mieux »
  • « Aller vers l’autre ».

Et pas seulement en vaines parole mais dans l’action et peu importe le résultat alors que le geste sera pensé pour le meilleur.

Ce lait de soja maison:

  • Permet de minimiser les achats en grandes surfaces,
  • D’augmenter une consommation de protéines autre qu’animales, diverse
  • De rester attentif quant à l’équilibre alimentaire, son alimentation
  • De rester cohérent face aux valeurs qui nous animent
  • De prendre du plaisir à agir et à partager

Apprendre et expérimenter met du baume au coeur. Aucune raison de s’en priver!


Boire du lait de soja fait maison m’aide a contrebalancer mon excès de champagne due à l’extraordinaire victoire de Madame Tsai Ing-Wen présidente réélue à la tête de Taiwan 🇹🇼

pur plaisir d’exprimer mes émotions du a chaud © organic way of life – Valvini
même si l’instant reste éphémère, je lève mon verre! © organic way of life – Valvini

————–NOTE PERSO———–
Cet écris n’a pas pour but d’exposer un conseil personnel dédié à tout un chacun. Il n’est question que d’un constat, mon constat, d’une expérience. Il appartient à chacun-e de faire la part des choses.

Tout aliment, comme ici le lait de soja, peut ne pas être conseillé à certaines personnes. Allergies, médicamentation, intolérances et j’en passe.

Ce qui peut être bon pour X pourrait ne pas l’être pour Y.

C’est la vie mon kiki et à présent, au boulot!


Petit plus, sachant que je suis résistant à l’insuline et indépendamment des protéines qui sont quasi égal au lait de vache WOUHAOU…le taux bas en glucides (carbohydrates) ET ÇA, C’EST aussi de la balle!

^.-….pas inutile de voire le comparatif…instructif!

https://www.mcgill.ca/newsroom/channels/news/nutritionally-speaking-soy-milk-best-plant-based-milk-284229

Lait de Soja comment?

La méthode utilisée n’est pas pas unique. Plein de vidéos, fort bien léchées, traitent du même sujet via web.

Néanmoins, je reste attaché et fier de le faire sous la manière décrite. Non seulement la recette me vient directement d’une génération buvant le lait de soja à Taiwan depuis des siècles mais aussi parce que j’ai reçu une part de la culture de l’Ile. L’alimentation spécifique à un pays parle de son histoire, de son vécu et un peu de qui il est. C’est par conséquent, pour moi amoureux de Taiwan un pur plaisir d’intégrer dans cette confection, cet état, ce plaisir lointain d’être pour un petit moment tout près.

L’Asie nous offre une manière saine de manger et grâce à leur histoire que nous ne faisons que reproduire alors que nous, à l’inverse, nous apportons suite à notre superbe manière de manger…l’obésité. J’exagère?..Possible ^^


豆漿 dòujiāng: Lait de soja

dòu : une graine, grain

jiāng 漿: sirop, liquide épais


Ici, pas de chichi!
Juste une boisson élaborée grâce à un minimum de manipulations, bien assez gouteux et digeste pour faire l’affaire. Cela me convient tout à fait alors que le temps de réalisation reste tout autant simple et rapide. Parfait!

N’hésitez pas: expérimentez d’autres recettes, d’autres procédés.

Par exemple, certains tiennent à enlever la peau des graines ….moi j’y tiens autant qu’à la mienne! À vous de jouer!


Besoin de protéines, ok mais?

Le souhait de boire du lait de soja peut être associé à diverses motivations:

  • Intolérance au lait
  • Régime perte de poids ou régime végétariens, vegan
  • Aimer son goût
  • Chercher à diversifier son alimentation
  • Plaisir de cuisiner autrement
  • Apport protéiné
  • …et plus encore

Pour ma part c’est un mélange du tout avec un pic plus important concernant l’apport en protéine d’une part et d’un faible taux glycémique (taux de sucre dans le sang)

Soulignons que les protéines végétales sont bien moins assimilées par l’organisme que les protéines animales car elles sont pour la plupart « incomplètes ». Cette définition venant du fait que les acides aminés qui les composent ne sont pas complètes. Sur le nombre total de 20 il y a 9 acides aminés essentiels pour notre bon fonctionnement et qui doivent être ingérées.

C’est par exemple, le plus, pour les protéines animales qui sont complètent d’une part et de l’autre mieux assimiler (digérée, absorbée) par notre organisme.

BONNE NOUVELLE

LES PROTEINES CONTENUES DANS LE SOJA

SONT COMPLÈTES ET ÉGALES A CELLES PRÉSENTES DANS LE LAIT DE VACHE.

ET UN ++ QUI EST UN RATIO D’ABSORPTION DE 90 % QUI LE DIFFÉRENCIE DES AUTRES LÉGUMINEUSE (RATIO ENTRE 70-90%).

B I N G O!

A VOTRE SANTÉ!

ADDENDUM
Pour les autres protéines végétales et d’autant plus pour les végétariens ou vegan il serait bon de les combiner avec d’autre légumes et noix qui combleront les manques (Les légumineuses, pauvres en méthionine et riches en lysine; noix, pauvres en lysine et riches en méthionine).


Je ne l’achète plus, même bio, ..?

Le fait de faire mon lait tient compte des valeurs que je tiens à nourrir via ma manière de manger, de penser, d’échanger, de partager, de travailler et enfin de compte de vivre.

Nous sommes un et multiple. Inutile de nous priver de nos capacité à pouvoir changer le cours de l’histoire. Nous avons le pouvoir de dire oui, de dire non et d’agir en conséquence. C’est une perle!

  1. Je tiens à boire mon lait de soja avec comme seuls ingrédients le soja et l’eau. BASTA!
  2. Dans les laits de soja à acheter, on trouve des ferments lactique et souvent un additif : le phosphate de calcium. Supercherie qui prône le fait de ressembler au taux présent dans le lait de vache. Et pourquoi donc? Contre les fractures?? Supercherie!
  3. Abolir au maximum une source qui serait transgénique
  4. Réduire l’inutile comme les tout additif pour la préservation, le goût, le parfum et que sais-je encore…
  5. Connaître très clairement la provenance d’un produit. Et acheter chez un producteur proche, de production moyenne à petite en annulant tout produit même bio en provenance d’une production intensive = grandes surfaces, chaîne bio.
  6. Favoriser les producteurs directement et participer à leur qualité de vie.
  7. Et puis…A lire…
    Les résultats de nos analyses sur une cinquantaine de produits sont édifiants. Ainsi, 100 g de tofu nature de Céréal bio correspondent à deux fois l’apport maximal en isoflavones que nous jugeons acceptable pour un enfant, tandis qu’une tasse (25 cl) de jus de soja de la même marque équivaut à trois fois l’apport maximal pour un enfant et à une fois et demie pour un adulte. Enfin, le « yaourt » végétal Nature soja d’Alpro représente une fois et demie l’apport maximal pour un enfant et suffit à couvrir 75 % de celui d’un adulte.

Qui que nous soyons il n’existe qu’une seule terre qui nous supporte tous et cette même terre, depuis le début, parle de diversité, d’équilibre.


La modération, une solution efficace!

Grâce à une recette aussi « bête » , il est possible d’encenser de nombreux petits riens bénéfique à plus grande échelle.

Les révolutions ne viennent pas d’une situation extraordinaire qui éclate au grand jour soudainement mais d’une multitude de petits riens qui à un moment donné convergent, se retrouvent au croisement et BOUM!


Et ne pas oublier,
Rien que 2 petites tasses offrent 1.5lt de lait de soja et qui au frigo sans fermeture tiendra bien 5 jours.

Tu dis modération?

  1. Je réduis ma consommation de lait à 1 litre par semaine. Lait que j’utilise pour la cuisine et diverses boissons.
  2. Une économie certaine réduisant tout autant mes dépenses énergétiques à me rendre en grande surface et pour mon budget.
  3. Mon lait de soja est garanti sans ogm, bio, de provenance reconnue.
  4. Je participe à l’économie locale alors que je peux trouver ce produit à proximité.
  5. J’active les liens sociaux, de proximité.
  6. Le temps passé à faire ce lait me lave des mes préoccupation que je mets en stand by pour un moment. En pensant à le faire bien ce lait, je me fais déjà du bien, je me relaxe, je médite sans me prendre pour un bonze.
  7. Comme je fais attention à mon alimentation niveau prise de poids et minimiser tout apport de produits animalier ou plus néfaste genre junk food. Et cet effort me fait voire à quel point l’exagération des étales de viande en grande surface est obscène. Je n’y contribue quasi plus du tout.
  8. Ce liquide protéiné est bien plus digeste que la viande. Je peux ainsi aider mon organisme à économiser, de même, une énergie importante, alors que je ne m’entraîne plus aussi intensément qu’auparavant et que je ne suis pas un bucheron ayant un besoin accru d’énergie.
    Mon système digestif me remercie!
  9. Utiliser à bon escient tout ce que la nature nous offre. Et cette nature, des étoiles à nos poils, s’exprime à travers les montagnes et les algues; la diversité est LA solution afin que l’équilibre persiste. Le lait de soja est un plus indéniable.
  10. Boire un lait de soja ne fait pas partie de ma culture. Mais il m’importe de profiter du savoir venu d’ailleurs et non pas d’une certaine mode ou de ces actions qui veulent vous faire croire que c’est nouveau, que c’est occidentale, que c’est..va savoir quoi. C’est un plus acquis et qui me fait du bien. Je voyage en quelque sorte, du moins mon esprit, et en direction de ce pays que j’aime et que je respecte: Taiwan. Sacrée économie ^^
  11. Accepter que tout effort et même de faire du lait de soja à un sens que le sens ne connaît pas. Accepter qu’un petit rien offre plus qu’on y croit!




HOW TO

Mode d’emploi:

  • Laisser tremper les graines de soja au minimum 24h. Pour ma part 36h permet à la graine de libérer un peu plus de saveur. Ne pas aller jusqu’à la germination hein 🙂
  • Le rincer suite au trempage plusieurs fois.
  • A présent la question de la quantité d’eau à ajouter avant de mixer le tout va dépendre de vous, de vos goûts. Pour ma part comme sur la photo et dans ce petit contenant que je remplirai 3 fois je mets environ une portion de soja pour 2 d’eau. Vous pouvez rajouter de l’eau et il sera plus liquide, moins riche et inversement. C’est une question de goût.
  • Une fois mixé, transvaser dans une casserole.
    ..et comme le processus de chauffe doit être controlé, ne pas allumer le feu avant que tout soit dedans. De là je mets le feux sur 7 (le max de ma cuisinière étant à 9)
  • Un step important,
    Quand vous aurez tout ajouté dans la casserole vous verrez une mousse en surface. Cette mousse doit être enlevée simplement et impérativement!
ENLEVER LA MOUSSE ET LE MOINS POSSIBLE DE LIQUIDE
  • C’est le moment d’être présent…
  • Je touille de temps en temps tout en souhaitant que cela attache au fond sans que cela ne brûle. Vous le sentirez avec la cuillère ou autre alors que vous mélanger le breuvage. Nous n’irons jamais jusqu’à l’ébullition.
    C’est alors que la fumée commence à se dégager de la casserole qu’il faut le retirer du feu.
L’AFFAIRE EST DANS LE SAC …J’Y CROIS PAS ^^© organic way of life – Valvini

  • Le lait est à verser dans une chaussette, un filtre, un tissu tout ce qui va permettre au seul liquide d’être séparé de ….l’ivraie.
UN TISSU EN COTON BIO EST UN MUST A NE PAS MINIMISER

© organic way of life – Valvini

  • De là, tu vas avoir chaud aux mains, on a rien sans rien ^^ et réjouissez-vous car cette tache fera du bien à la peau de vos main…j’aurai dû d’ailleurs l’ajouter dans les nombreux avantage. Il va, en effet, nourrir votre peau en lui offrant meilleure apparence.
UN BIEN JOLI P’TIT SAC!

COURAGE – AMOUR

PAIX – HARMONIE

Voilà, c’est un plus à ajouter à votre arsenal et ne pas partir dans l’exagération car légume ou pas, tout excès a un prix. Que cela soit pour vous ou pour l’environnement. Enjoy!

Par Andrea-安德海

Sport, food expert, in love with Taiwan, Japan, Greece, Switzerland, Music and Arts, Traditional Martial Arts, to Be Quiet, Green Tea and Organic life + Healthy Food + Humanistic Values + the Respect of Differences. Enough for today ;-)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s